Pourquoi faire appel à un architecte ?

Le plus d’un architecte

Si le bâtiment à construire présente une surface hors œuvre nette supérieure à 170 m2, il s’avère pertinent de compter sur le savoir-faire d’un architecte. Il devient ainsi le maître d’œuvre de la construction. À part ses responsabilités vis-à-vis du chantier, l’architecte donne des justifications du choix des matériaux utilisés. De plus, il tient compte du besoin et du goût du propriétaire tout en lui indiquant les étapes du processus et la référence des fournisseurs. Par ailleurs, les constructions réalisées par un architecte présentent, dans la majorité des cas, une certaine originalité du point de vue de l’esthétique.

En plus de sa créativité, l’architecte dispose de compétences techniques sûres en matière de connaissance de terrains, de la législation ainsi que des matériaux de construction. Ainsi, il peut aménager des surfaces non standardisées. Les ménages appellent l’architecte pour tirer le meilleur parti d’un terrain de petite surface. De même, un architecte peut réaliser tous les types d’habitation allant des maisons traditionnelles aux nouvelles constructions bioclimatiques.

Quand faire appel à un architecte ?

En outre, pour l’élaboration des plans de constructions nécessitant un permis de construire, la prestation d’un architecte affilié à la division régionale de l’ordre des architectes s’avère indispensable. Cependant, certains ouvrages n’exigent pas la coopération d’un architecte. Parmi ces exceptions figurent toute construction disposant d’une surface hors œuvre nette inférieure à 170 m ainsi que les travaux visant à aménager une maison ou sa façade commerciale sans toucher à son extérieur. L’extension d’un bâtiment de surfaces initiales et finales inférieures à 170 m est également dispensée de l’expertise d’un architecte.

Quel architecte choisir ?

Le rôle principal d’un architecte consiste à concrétiser les désirs des clients. Pour cela, il doit savoir embellir l’idée principale tout en gardant à l’esprit les aspects pratiques concernant les besoins des futurs occupants de la maison. Du point de vue technique, l’architecte doit à la fois dessiner les plans et suivre l’avancement des travaux sur le chantier. En cas d’imprévu, il lui incombe également d’en informer les propriétaires.

Si de nouveaux travaux s’avèrent nécessaires, il doit obtenir l’aval des maîtres d’ouvrage. Pour éviter toute déception aux termes des constructions, il paraît judicieux de bien cerner à l’avance les attentes et les besoins relatifs à la maison. L’étape suivante consiste à consulter plusieurs architectes et comparer leurs offres. L’architecte doit alors réaliser les souhaits du propriétaire en tenant compte des limites budgétaires imposées par ce dernier.

D’une manière générale, un architecte présente les réalisations à son actif et les prix de ces dernières. Quelquefois, il offre des tarifs excédant les moyens financiers des maîtres d’ouvrage, dans ce cas, ces derniers doivent en chercher un autre. Hormis les forfaits, généralement les tarifs des architectes varient de 10 à 15 % de la valeur totale de la construction.