Location et répartition des travaux locatifs

La location d’un bien immobilier donne souvent lieu à des travaux pour l’entretenir ou le rénover. L’investissement pour ce type de travaux peut prendre une part importante, ce qui peut engendrer des charges supplémentaires. Changement des fenêtres ou du chauffe eau, entretien de la plomberie … Avant de louer votre bien immobilier, il convient au propriétaire de savoir comment vont être répartis les différents travaux. Quelles sont les responsabilités du propriétaire ? Quels travaux sont pris en charge par le locataire ?

Les travaux à la charge du propriétaire

Le propriétaire est tenu de mettre à la disposition du locataire un logement conforme et sans vices cachés, en échange du loyer. À cet effet, il est amené à effectuer des travaux qui ne peuvent pas être délégués au locataire des lieux. Il doit notamment engager des professionnels pour s’occuper de la plomberie fixe et de l’électricité, uniquement les parties invisibles, encastrées dans les murs. Le bon fonctionnement du système de chauffage relève également de sa responsabilité.

Le respect des normes de sécurité est aussi primordial. Cette tâche incombe au propriétaire. Il doit donc se charger de tous les travaux relatifs à la sécurité de l’habitation. De même, le remplacement des fenêtres et les travaux de rénovation sont à sa charge. En cas de gros travaux dépassant les 40 jours d’exécution, il devra indemniser le locataire pour les désagréments. Ce dédommagement devra prendre en compte la durée de l’ouvrage et la superficie de la pièce concernée par les travaux.

Les travaux à la charge du locataire

Le locataire n’est pas dénué de responsabilités. Étant donné qu’il se voit confier le bien immobilier, il est tenu d’assurer une bonne partie de son entretien. Il se charge en premier lieu du remplacement des revêtements de sol, que ce soit dans un but esthétique ou pour des besoins d’isolation acoustique, s’il estime en avoir besoin alors que ces éléments sont encore en bon état. En outre, pl doit s’assurer du bon fonctionnement des portes et fenêtres, notamment les serrures et les poignées.

Si le locataire rencontre des problèmes relatifs au gaz, aux composants électriques et conduits d’eau, il devra également s’en occuper. Cela concerne notamment les interrupteurs, le nettoyage du calcaire, les ouvertures d’aération et les joints. Durant la durée du bail, le locataire s’assure aussi du bon état des équipements électroniques, des meubles et éléments de décoration mis à sa disposition par le propriétaire. Tout dégât devra être réparé.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>