Investissement immobilier : quel type de maison choisir ?

Beaucoup de gens vous le diront, c’est le moment idéal pour débuter la construction de sa maison. Les taux de prêts restent encore attractifs malgré un léger redressement de ceux-ci, on peut encore trouver des terrains à prix abordables dans certaines régions et certaines entreprises de construction ont certainement proposé des prix attractifs durant l’hiver passé. D’ailleurs, ces différents facteurs ont une influence sur les constructions puisque le secteur se porte un peu mieux en France depuis quelques mois (alors que le secteur n’était plus en très grande forme depuis le début de la crise en 2008).

En d’autres mots, si vous souhaitez construire maintenant ou très prochainement, il est important de songer à la construction que vous souhaitez mettre sur pied. Maison traditionnelle, maison basse énergie, maison passive, etc. : il y en a pour tous les goûts. De notre côté, nous privilégierons plutôt la construction d’une maison basse énergie ou d’une maison passive et nous allons vous en expliquer les raisons.

Une maison moins énergivore

Tout d’abord, il faut savoir que les maisons basses énergie et les maisons passives consomment beaucoup moins d’énergie que les maisons traditionnelles. Le rapport est de 1 pour 3 pour les maisons basses énergie et de 1 pour 10 pour les maisons passives. A l’heure actuelle et à l’allure à laquelle les prix des combustibles augmentent, nous pensons qu’il est préférable de se tourner vers une maison moins énergivore et donc vers une maison basse énergie ou passive.

Passive ou basse énergie

La différence entre la maison passive et la maison basse énergie se résume à des performances plus importantes de la maison passive qui n’a même pas besoin d’un système de chauffage traditionnel pour faire bénéficier ses habitants d’une température agréable. Cependant, cela a également un coût non-négligeable et c’est pour cette raison qu’on privilégiera la maison basse énergie aux budgets plus serrés et la maison passive pour les ménages qui disposent de plus de moyens.